Mart' Lepoittevin

Transformez votre vie par le rééquilibrage

des réflexes archaïques.

Vers un bien-être intégral avec Bien en Corps

Difficultés de concentration ? Manque de confiance en soi ? Mouvements douloureux ? Les progrès récents nous apprennent que ces dysfonctionnements ont pour origine les réflexes.

À la base de notre développement, les réflexes archaïques construisent notre fonctionnement.

Un réflexe est une réponse rapide et automatique à un stimulus. Lorsqu’il est déséquilibré, il peut perturber nos capacités d’apprentissage, parasiter nos relations ou bien entraver nos mouvements.

En tant que praticienne certifiée, j’utilise une approche corporelle douce nommée IMP (Intégration Motrice Primordiale) qui a pour objectif d’identifier les réflexes mal intégrés chez l’adulte, l’enfant ou l’adolescent.

Grâce à l’IMP, il est possible de repérer le ou les réflexes parasites et de les rééquilibrer pour en faire des alliés de notre bien-être au quotidien.

Les bienfaits de Bien en corps sur le stress quotidien

Les séances axées sur les réflexes archaïques offrent une approche holistique pour atténuer le stress et favoriser le bien-être mental. En travaillant sur le rééquilibrage des réflexes archaïques, ces séances stimulent le système nerveux central, favorisant ainsi une réponse plus équilibrée aux stress quotidiens.

En réintégrant ces réflexes, le corps peut retrouver son équilibre naturel, renforçant la connexion entre le cerveau et les mouvements corporels. Ce processus permet de libérer les tensions accumulées, réduisant ainsi les symptômes physiques du stress tels que les maux de tête, les douleurs musculaires et les troubles du sommeil.

De plus, le rééquilibrage des réflexes archaïques favorise la régulation émotionnelle, aidant à mieux gérer les situations stressantes. En fin de compte, ces séances offrent une approche unique pour soulager le stress, favorisant la résilience et la stabilité émotionnelle au quotidien.


L’intégration motrice primordiale est efficace pour :


Retrouver un équilibre corporel
Mieux gérer nos émotions
Vaincre des difficultés d’apprentissage

Un exemple concret ? Le réflexe du parachute

Pour illustrer mes propos, je reprends souvent l’exemple du « réflexe du parachute ». Au moment de chuter, nos bras se tendent pour nous protéger en une réaction rapide, automatique et inconsciente. Ce mouvement archaïque est là pour nous aider à tout âge.

Chez l’enfant, il se peut que ce réflexe primordial soit sous-actif, l’enfant manque alors de réaction. Ses mains ne le protègent pas dans la chute et il se blesse souvent. Il a aussi tendance à se laisser envahir par les autres et n’arrive pas à prioriser les apprentissages qui le submergent.

Si au contraire, ce réflexe archaïque est sur-actif, l’enfant peut craindre excessivement les chutes et se sur-protéger. Il a aussi tendance à repousser les autres et les apprentissages.

Dans le cas du « réflexe du parachute », le cerveau mobilise de l’énergie pour compenser cette gêne au lieu d’être pleinement sur l’activité souhaitée comme la concentration, la réflexion, l’action, la mémorisation qui sont alors réalisées en deçà des attentes.

Pour favoriser l’intégration des réflexes archaïques, je travaille sur des mouvements, des activités sensorielles, des jeux, des bercements, différentes techniques de remodelage, etc.

Ainsi, nombreux sont les réflexes qui peuvent parasiter votre vie quotidienne.


Ils / Elles témoignent :


Comment avoir plus confiance en soi ?

Les séances centrées sur le rééquilibrage des réflexes archaïques offrent une voie intéressantes pour renforcer la confiance en soi. En travaillant sur ces réflexes, nous favorisons une meilleure coordination et intégration des mouvements corporels, créant une base solide pour une perception positive de soi.

Ces séances permettent également de libérer les tensions physiques et émotionnelles, créant un environnement propice à la construction de l'estime de soi. En réintégrant ces réflexes, nous pouvons développer une conscience corporelle accrue et une confiance en nos capacités physiques, ce qui a des répercussions positives sur la confiance en soi globale.

Les progrès réalisés dans le rééquilibrage des réflexes archaïques peuvent se traduire par une posture plus assurée, une meilleure coordination des mouvements, et une attitude mentale plus positive, contribuant ainsi à renforcer la confiance en soi à tous les niveaux.

Confiance en soi et réflexe archaïque

Les derniers articles de Mart' Lepoittevin


Retour en haut